Azuréa basket club Golfe-Juan Vallauris
Tous derrière l'Azuréa
Gymnase Jacques Allinéi
04.93.63.84.80

L'historique du club

Fondé en 1935, l'Azuréa Club, comme tous les autres clubs sportifs, a connu des fortunes diverses au cours de sa carrière déjà longue.
En 65 ans, trois générations de sportifs, avec persévérance et foi inébranlable ont porté des couleurs d'or et d'azur du club, méritant ainsi la confiance de leurs supporters mais aussi l'estime de leurs adversaires. Ce sont deux jeunes copains, Pierre CORNU et Raoul MAIFFRET qui pour tromper l'ennui, car à cette époque il n'y avait pas beaucoup de distractions, ont eu l'idée de créer un club de basket ball. Pourquoi le basket ? Parce que c'est un sport qui venait d'apparaître en France et que Pierre CORNU l'avait un peu pratiqué. En outre, tous deux s'étaient dits qu'il serait plus facile de trouver un terrain pour al pratique de ce jeu. Après un appel par voie de presse, les deux pionners ont eu la surprise de voir que de nombreuses personnes avaient répondu. C'est parmi elles que fut constitué l'ossature de ce club qui fut dénommé: l'Azuréa Club Basket Ball de Golfe Juan. Les statuts élaborés ont été déposés à la Sous Préfecture de Grasse, et le Maire de l'époque, le Docteur SENES, contacté, attribua un terrain vague, jouxtant l'école primaire de Golfe Juan. Depluis plusieurs décennies, sur ce terrain, a été construite l'école maternelle GACHON. Ainsi l'Azuréa Club s'envolait. Composée d'une quinzaine de copains tous sportifs, l'équipe engagée dans le championnat départemental remportait pour sa première saison 1935-1936, la coupe de l'Encouragement réservée aux néophytes.
 
Le passé de l'Azuréa est tout d'abord lié à d'anciens et grands clubs des Alpes Maritimes. Mais l'association peut s'enorguellir d'avoir vu évoluer sur ce terrain "pierreux et bosselé", un très grand nom du basket ball français et un grand joueur qui a énormément fait pour ce sport en France: Robert BUSNEL, alors coéquipier à l'AS CANNES.
Après la première équipe séniors masculines, c'est une équipe junior qui fut engagée en championnat départemental et en 1937, une équipe sénior féminine.
En 1939, c'est Raoul MAIFFRET qui remplace à la présidence Pierre CORNU qui quittait Golfe Juan. Et pendant trente ans, Raoul a tenu les rênes de l'Azuréa.
En 1946, l'Azuréa est champion de la Côte d'Azur en catégorie promotion masculine. A l'issue de la saison 1960-61, champion de la Côte d'Azur en excellence régionale, le club accède à la compétition nationale: la division fédérale avec comme adversaires des équipes comme Pont de Beauvoisin, AS Lyon, Grenoble Croix Rousse etc...
Subissant des hauts et des bas, l'Azuréa a évolué durant plusieurs années en championnat régional. Mais avec l'arrivée de quelques renforts et le retour "au bercail" de jeunes formés au club, à la fin de la saison 1979-1980, l'Azuréa remportait le titre et accédait à la Nationale IV.
Terminant à la deuxième place de sa poule, à la fin de la saison 1980-81, le club gagnait le droit de jouer en Nationale III.
En 1982-83, 1983-84, 1984-85, l'azuréa se maintenait et fin 1986, le club accédait à la Nationale 2.
Mais chaussons nos baskets de "sept lieux" pour retomber un soir du samedi 15 avril 2000, où au gymnase Allineï, pour son avant dernier match de la saison, l'Azuréa recevait pour une rencontre très importante l'ASPTT d'Aix en Provence, une des équipes favorites du championnat.
En effet, ce match était capital pour Golfe Juan, car en cas de victoire, et seul en tête depuis le 13 novembre 1999, l'équipe était assurée de finir 1ère de sa poule et de monter en Nationale 2.
Dans un gymnase plein et une ambiance survoltée mais courtoise, les supporters avaient compris l'importance de cette rencontre et ils étaient nombreux, venus encourager leur équipe.
A l'issue du match gagné par l'Azuréa et dans une liesse générale, les spectateurs scandaient "on est champion !" et pour la troisième fois de son histoire, le club accédait à la Nationale 2. On pouvait alors s'écrier: " Et un, et deux, et trois ! (Déja entendu dans d'autres circonstances.)
Oui, pour la troisième fois de son histoire et pour son 65e anniversaire, l'Azuréa accédait à la Nationale 2.
Mais revenons quelques instants en arrière. C'est à l'issue de la saison 1985-1986 que pour la première fois, le club atteignait la Nationale II. Hélas ce bonheur n'a duré qu'une saison, le niveau des autres équipes etait trop élevé. En 1987, le club redescendait en Nationale 3.
Fin 1987-88, le maintien était assuré, mais il n'en a pas été de même au cours de la saison 1988-89, qui fut marqué d'une "pierre noire". En novembre 1988, au retour d'un match disputé dans la région lyonnaise, un des meilleurs joueurs de l'Azuréa et un espoir du basket, Jacques ALLINEI, décédait dans un accident de voiture, deux autres joueurs ont été sérieusement blessés. L'équipe, comme l'ensemble du club, mit longtemps pour retrouver un semblant de moral, mais le coeur n'y était pas. En plus, trois joueurs titulaires sont partis. Si bien qu'à la fin de la saison, l'Azuréa se retrouvait en Nationale IV.
Mais luttant contre le mauvais sort et surtout pour rendre hommage à leur copain tragiquement disparu, à la fin de la saison 1989-90, vainqueur de sa poule, l'Azuréa remontait en N3.
Saison 1990-91, champion de sa poule, le club pour la deuxième fois retrouvait la Nationale 2.1991-92, le maintien était assuré. Mais en 1992-93, avec des blessés et des départs et surtout en raison, dans sa poule, d'équipes à "gros budget", ce qui signifiait apport de joueurs de haut niveau, la relégation en N3 ne put être évitée.
Avec des "fortunes" diverses (au sens propre comme au figuré), l'Azuréa repart. Et les années passent pour arriver à la saison 1998-99. Avec une équipe en grande partie renouvelée, l'ascension a échappé de peu (3ème) et c'est à la fin de celle 1999-2000 au soir du match contre Aix en Provence que l'Azuréa a atteint, comme l'a écrit le chroniqueur sportif du quotidien Nice Matin: 
LE PARADIS.