Gymnase Jacques Allinéi
|
04.93.63.84.80
Azuréa club Golfe-Juan Vallauris Basket ball
#GOGOLFE

Prisse vs Golfe, victoire au panache !

Quel match ! L'azuréa à créé l'exploit en s'imposant ce samedi à l'occasion de la 11eme journée du championnat de France nationale 2 face à Prisse Macon. Privé de Diego VEBOBE touché à au mollet, NADJIMBAYE lui aussi blessé et NORBAL absent, les hommes de Brice Tardevet arrivaient à Mâcon avec seulement 7 joueurs. Invaincu dans son chaudron, Macon grosse écurie de la poule comptait bien faire qu'une bouchée de nos Azuréens, mais c'est sans compter sur le talent collectif que Golfe s'est imposé après un match maitrisé de bout en bout ! Victoire 74-79 qui fait beaucoup de bien à nos joueurs avant la réception de Marseille samedi prochain.

Source résumé: http://www.espmbasket.com/le-trou-du-troisieme-quart-temps-fatal-a-prisse/

Un coup de théâtre débute la soirée : blessé au mollet, Cornéo se voit condamné à regarder la rencontre du banc. Inutile d’ajouter qu’avec un seul meneur, la tâche s’annonce difficile pour l’Étoile. Et elle le sera.
Pourtant, les Tangos tiennent tête aux Azuréens dans tous les compartiments du jeu notamment dans le secteur des rebonds, tant offensifs que défensifs, mais s’ils arrivent à la mi-temps à une petite longueur de leur adversaire, le plus dur est à vivre.
En effet, la clé se situe au début de ce troisième quart-temps puisque les hommes de Denis Lacroix prennent un quinze à zéro, n’inscrivant que 12 points durant ces dix minutes. C’en était trop et à la limite de la résignation ils continuent à y croire sans pour cela abdiquer.
Certes, ils reviennent à moins six après avoir connu un moins seize quasiment assassin allant même buter à moins quatre dans la dernière minute. Le chaudron éteint depuis le début de la reprise ne peut que constater l’impuissance d’une équipe dominée physiquement, par la taille, la vitesse du jeu et par l’adresse.
Pour Damien Fontaine qui coachait l’équipe, « c’est une contre-performance. Mais notre passage à vide dans le troisième quart-temps nous a été fatal. Nous avons été inexistants. »
J.M. (CLP)  Article JSL