Azuréa club Golfe-Juan Vallauris Basket ball
#GOGOLFE
Gymnase Jacques Allinéi
|
04.93.63.84.80

BEAUJOLAIS VS GOLFE, L'AZURÉA UNE NOUVELLE FOIS BATTU !

Sale soirée pour l'azuréa qui n'aura pas résisté à la foudre du Beaujolais basket en totale confiance dans ce match qu'ils ont dominé de la tête et des épaules ! Privé de VULLIN, MAGINOT a pu reprendre malgré le manque d'entraînement, idem pour DURAND et VEBOBE qui ont étaient mis au repos la semaine passée. Très mauvaise opération donc pour nos poulains qui perdent leur deuxième place avec ce 3 revers de suite.
 
 
Chapeau !
 
Vous me direz que la référence était facile en cette période “de conscrits” symbolisée par cet objet fétiche. On attendait un grand match de basket, on a été servi avec du très grand spectacle.
 
Mais pour faire une telle rencontre, il faut deux équipes de talent portées par deux entraîneurs qui valorisent la pratique d’un basket fait de partage et d’envie. Malgré les différentes manifestations extra-sportives qui avaient lieu ce WE, la salle Georges Lavarenne était pleine pour ce choc au sommet.
 
Golfe Juan, hormis VULLIN out pour la saison, retrouvait son effectif avec notamment le retour de MAGINOT.
Pas de round d’observation dans ce match puisque Beaujolais infligeait un cinglant 8-0 pour prendre et ne jamais lâcher le commandement avec déjà les prémices d’une adresse qui allait frisée l’insolence.
Un premier quart de rêve (31-17) avec une alternance de jeu intérieur-extérieur proche de la perfection.
 
Golfe combattait avec ses armes avec sa tour de contrôle, TORNATO en point de fixation qui posait beaucoup de problèmes aux intérieurs Beaujolais bien aidé par un VEBOBE particulièrement en jambes..
Mais hier soir que pouvait-il arrivé à BB lorsque vous avez dans vos rangs un duo YAICI-SIMON de ce niveau ?
 
La réponse est RIEN car en affolant les compteurs derrière l’arc de cercle à chaque rapproché visiteur, les compères vont permettre aux bleus de signer une première mi-temps de haut-vol (55-40 à la mi-temps).
On pouvait craindre que notre équipe ne soit en sur-régime mais il n’en fut rien car si la fluidité offensive semblait parfois s’émousser, le rideau défensif avec un HUNTER étincelant dans sa bataille avec TORNATO offrait à Romain TILLON la possibilité de reposer ses cadres pour gérer le money time (76-58 à la 30ème).
 
Les visiteurs allaient jouer crânement leurs chances en tentant plusieurs rapprochés mais le retour des artilleurs Beaujolais allaient sceller l’issue d’une rencontre parfaitement maitrisée (95-73).
 
Une victoire logique avec un basket de rêve apprécié à sa juste valeur par un public conquis et sous le charme d’un collectif en osmose avec son duo coach-assistant.
La communion avec le public fut à la hauteur de la prestation, chaleureuse tout comme la 3ème mi-temps si chère au président Gilles DUTHEL qui dura longtemps, longtemps...