Gymnase Jacques Allinéi
|
04.93.63.84.80
Azuréa club Golfe-Juan Vallauris Basket ball
#GOGOLFE

Pont de Cheruy vs Golfe, l'azuréa battu SÈCHEMENT !

Salle soirée pour l'azuréa qui se déplacé sur le parquet du leader de la poule pour le compte de la 19eme journée journée du championnat de France de nationale 2. Sans PAOLI et MARCO, les jaune et bleu n'auront pas tenu la cadence du leader Pontois et s'inclient 93-66.
 
Source résumé:  www,sopcc-basket.fr
 
Pour le SOPCC Basket : Damachoua 16, Ipouck 12, Durand 11, Laye Basse 11, Soumahoro 18, Thiam 9, Acker 3, Pellin 17
Pour l’Azuréa Club Golfe-Juan Vallauris : L.A Vébobe 2, D. Vébobe 15, Vullin 9, Trifogli 12, Norbal 9, Karaibrahimovic 4, Tornato 7, Zerbib 8

La belle victoire du SOPCC face à un adversaire de grande qualité lui permet de continuer à faire la course en tête du classement.


Avignon et le SOPCC étant à égalité de points et chacune des deux équipe l’ayant emporté à domicile avec un écart de +14, la différence entre les deux formations va se faire sur l’écart des points marqués et encaissés. Dans ce cadre, la large victoire d’hier (+27) prend toute son importance, pourtant, l’adversité était de taille.
Dès les premières minutes, les Verts prenaient le match à leur compte et menaient rapidement 7-3 après 4 minutes de jeu mais un manque d’adresse et un peu de largesse défensive permettait aux Azuréens de repasser en tête sans pour autant creuser l’écart.
Un tir primé d’Ipouck dans les dernières secondes limitait les dégâts et ramenait les siens à un point (18-19).
Dans le deuxième quart, les deux équipes se tenaient au coude à coude (24-24 à la 14ème) puis sur une accélération de Pellin qui retrouvait ses jambes, le SOPCC prenait les devants. Ipouck, qui abattait un boulot énorme sous les panneaux achevait le travail pour mener à la mi-temps de 15 points (46-31).

Au retour des vestiaires, les golfiants repartaient de plus belle sous l’impulsion de D.Vébobe et Zerbib et réduisaient petit à petit l’écart pour revenir à -8 à la 26ème malgré la réussite de Soumahoro avec trois missiles longue portée. Le retour de Pellin sur le parquet remettaient les Verts sur les bons rails et, sur une énième accélération, le petit meneur nord-isérois enflammait la salle Stéphane au buzzer.
Dans la dernière période, Golfe-Juan, usé par l’agressivité défensive et l’adresse des locaux, lâchait prise et permettait à Damachoua de s’exprimer ainsi que Thiam que l’on a vu à un niveau plus conforme de ce que l’on est en droit d’attendre d’un joueur doté d’un tel talent.
Le SOPCC déroulait jusqu’au sifflet final tout en essayant de faire marquer le jeune Barbier dans les tous derniers instants de la partie. Le score final (93-66) reflétait un match globalement maitrisé surtout dans les temps faibles, qui n’ont pas couté cher, comme trop souvent cette saison. Un match que l’on espère prometteur pour la suite.